Des histoires vraies

 

François Lachance a lancé son deuxième album lundi dernier (le 3 octobre) dans une salle comble au National. Le public présent a découvert quelques titres qui composent ce nouvel opus produit grâce à une campagne de socio-financement lancée sur la plateforme Kickstarter par l’auteur-compositeur-interprète en mai dernier. L’objectif de départ a été atteint et l’album a pu sortir.

Il y a quelques années, dans le temps de son passage à la célèbre Star Académie, le comparatif avec un de ses prédecesseurs était là, pour ses textes et pour son style. Quatre ans plus tard, on ne peut que constater que François Lachance a trouvé son style, sa voix.

20161003_181330

Histoires vraies est un album qui dévoile l’étendue de son registre vocal notamment avec la chanson Crazy (Cette vie) qu’il a interprété au lancement. Une chanson dynamique et accrocheuse qui fait partie de mes coups de coeur. J’ai aimé la version sur scène et j’aime la version sur disque.

La chanson Tu tournes dans ma tête  qui a été le premier extrait dévoilé au courant de l’été est une chanson qui reste dans la tête. Un bon ver d’oreille qui se retrouve aussi dans mes coups de coeur de l’album.

On retrouve une petite touche ‘blues’ dans les arrangements et dans la mélodie  des chansons L’être inaccessible et Au coin de la rue. Deux magnifiques chansons mélancoliques qui vont sûrement jouer en boucle dans mes oreilles dans les prochaines semaines.

Lors du lancement, il a expliqué avoir écrit La lettre à la suite d’un suicide de quelqu’un de proche. Un sujet difficile à aborder mais qui est approché d’une belle façon dans cettte chanson.

Alma : François Lachance a été choisi pour créer et interpréter la chanson thème des festivités du 150e anniversaire d’Alma, sa ville natale. C’est une belle chanson hommage à cette ville.

Histoires vraies est un album pop qui promet de faire son chemin dans les radios avec plusieurs titres prometteurs. Et il risque de faire son chemin sur les scènes du Québec aussi, car pour avoir vu le résultat sur scène lors du lancement, je sens que ça va donner un bon show sur scène aussi.

album2_francoislachance

Le lancement
Au lancement, c’est Bryan Audet qui a présenté le chanteur sur scène. Une belle présentation qui témoignait de la grande amitié qu’a développé les deux lors de leur passage à Star Académie.

Outre Bryan Audet, quelques autres ex-académiciens étaient venus encourager leur comparse, dont Mike Lee, Andréanne A Malette, Jean-Marc Couture, Sophie Pelletier, Simon Morin, Rich Ly et Maxime Proulx.

Vous pouvez voir un aperçu du lancement sur sa chaîne YouTube.

Facebook : @FrançoisLachanceOfficiel
Twitter : @lechence
Instagram : @lechence

Début d’automne country

J’ai réellement découvert la musique country il y a plus de quinze ans lorsque je zappais entre les postes TV. J’avais aboutis sur la chaîne Country Music Television (CMT) et j’avais regardé un vidéoclip, puis deux, etc. J’ai eu un coup de cœur pour ce style musical qui n’avait pas coutume de jouer dans notre maison. J’avais pogné quelque chose, comme on dit. Depuis, j’aime ça écouter la musique country de temps en temps.

Cette envie d’en écouter refait surface en septembre, avec l’automne, les pommes et le Festival Western de St-Tite. Et ça tombe bien cette année parce que c’était la sortie des albums de deux artistes que j’aime beaucoup : Cindy Bédard et Sara Dufour.

Cœur sédentaire – Cindy Bédard (Audiogram, 2016)

photo-cindy-bedardElle a lancé Kapibouska, le premier extrait en mai dernier. Une chanson accrocheuse, dynamique qui a rapidement trouvé sa place dans mes chansons préférées de l’été. J’avais hâte d’entendre le reste de l’album. Puis, je me suis procuré Amour polaroid lors de la sortie de l’album. Encore une fois, j’ai accroché. Je me suis décidée aujourd’hui à acheter l’album complet.

Coup de cœur instantané pour Corde à linge. Les chansons qui m’ont interpellées à la première écoute : la chanson titre Cœur sédentaire, Trop tard (co-écrite avec Eloi Painchaud), Poêle à bois et J’m’en va r’viendre (co-écrite avec Stephen Faulkner). Des chansons qui sont magnifiques et qui risquent de jouer très souvent dans mes oreilles. Cet album se retrouve dans les meilleurs albums que je me suis procuré jusqu’à date en 2016 !

Il y a deux ans, elle avait lancé son premier album Fille du vent. Elle est, par ailleurs, nommée dans deux catégories au Gala country : Interprète féminine de l’année et Spectacle de l’année. À mon avis, Cindy Bédard est une artiste qui fait du bien à écouter et qui donne envie d’écouter plus de country !

Dépanneur Pierrette – Sara Dufour (L-A be – Let artists be, 2016)

saradufour-depanneurpierretteElle a été découverte du grand public en participant à La Voix et j’avoue que j’aurais voulu la voir aller plus loin dans cette aventure. J’avais acheté son EP Le Breaker l’an dernier. Et là, je viens d’acheter son premier album intitulé Dépanneur Pierrette.

Sara Dufour fait partie de la nouvelle ère de la musique folk-country. Sa biographie sur son site web indique que son album nous entraîne «dans ses aventures parsemées d’humour et de spontanéité». Après une écoute, c’est tout vrai ! J’avais déjà entendu Dans l’sens contraire qui est aussi sur son EP. Une chanson dynamique. Puis, j’ai découvert Johnny qui reflète bien l’énergie de la chanteuse. On retrouve particulièrement son côté humoristique dans Teepee, Gun à patate et Chez nous c’est Ski-Doo. La chanson La toune en Do est tout simplement magnifique. Un gros coup de cœur ! Je trouve que l’harmonica est un bel atout dans les arrangements. J’adore le banjo dans Phil qui nous met rapidement dans l’ambiance de l’histoire racontée.

 

Cette artiste est une superbe découverte qui vaut le détour ! Son album est aussi dans mon top de l’année 2016 (jusqu’à présent).  Mon automne sera country !

Britney est de retour !

Un album pop-électro qui démontre que Britney Spears est capable d’amener la musique pop à un autre niveau ; à évoluer avec le temps. Un plus sur ce neuvième opus de la star de la pop : une chanson en français (Coupure Électrique) ! Après une première écoute, c’est à partir de la mi-album que je commence à y trouver des chansons qui m’accrochent davantage. (Je suis difficile depuis Blackout, qui demeure mon album préféré, suivi de Femme Fatale).

Mes cinq chansons préférées : Liar, Slumber Party, Hard To Forger Ya, What You Need et Coupure Électrique. Comme l’a titré le magazine Rolling Stone, Britney effectue un nouveau  retour musical avec succès.

La chanson en français (Coupure Électrique) n’est peut-être pas la plus recherchée du côté des paroles, mais j’aime le résultat des arrangements et l’ambiance amenée. Et oui, bravo à l’interprète qui ose s’aventurer dans une langue qu’elle ne maîtrise pas à 100%.

britney glory album cover

Invitation : À l’écoute de l’extrait, je n’aimais pas. Après une écoute complète, je n’étais toujours pas convaincue. Après 2 écoutes, je pense que je commence à apprécier, mais ça ne sera pas celle qui jouera en boucle dans mes oreilles.

Make Me (ft. G-Eazy) : La chanson qui a mérité un vidéoclip que je déteste pour de nombreuses raisons (et apparemment, pas les mêmes que ces nombreux fans…) J’aime bien même si elle sonne comme nombreuses autres chansons pop.

J’ai accordé 3 étoiles (sur 5) aux deux chansons ci-haut nommées, tout comme pour Private Show, Just Luv Me, Clumsy, Do You Want To Come Over ?, Just Like Me et Love Me Down.

Man On The Moon : Il y a un petit côté très estival dans le “beat” de cette chanson que j’apprécie. C’est ma chanson soleil de l’album qui me met le sourire. J’ai mis 4 sur 5, tout comme pour Better et Change Your Mind (No Seas Cortes).

Glory – Britney Spears        3,7/5

Carpool Karaoké

Britney Spears était l’invitée du plus récent Carpool Karaoke, segment du Late Late Show avec James Corden.  Ce n’était vraiment pas la meilleure invitée de ce tour de voiture musical. L’animateur prend beaucoup de place. C’est normal car il est l’animateur et il est évident que c’est pour vivre un trip qu’il a créé ce segment. Par contre, les invités sont habituellement plus expressif en chantant. Là, Britney répète des “What !?” dans toutes les chansons, ne semble pas être participative. Elle se retient trop, donnant l’impression de vouloir garder une image trop sérieuse pour ce karaoké ambulant. Dommage.

 

 

 

 

 

 

Un automne musical dans les pots Mason

IMAG2046

Joannie Benoit à son lancement

Mercredi dernier a eu lieu le lancement du premier album de l’Acadienne Joannie Benoit. Comme plusieurs d’entre vous, je l’ai découverte pendant la 5e édition de Star Académie. Ça fait déjà trois ans de cela ! Ça passe vite.

Je vous avouerai que j’ai commencé à vraiment aimer la voix de Joannie, sa couleur, lorsque je l’ai entendu sur la chanson On ira qui se retrouve sur l’album officiel des académiciens. Pendant son passage à l’Académie, je la trouvais bonne interprète, mais il manquait quelque chose pour vraiment m’accrocher.

Et comme c’est souvent le cas après des émissions du genre, je découvre vraiment l’artiste après coup. Lorsque l’artiste commence à présenter son propre matériel.

Il y a quelques mois, elle avait lancé son premier extrait radio Jusqu’au lever du soleil (écrite par Mathieu Lippé et Marc Papillon-Ferland). J’avais aimé ce que j’entendais. Et puis, il y a quelques temps, c’est un second extrait radio qui est sorti. Un duo avec François Lachance, lui aussi ex-académicien. Le titre : Dans une autre vie. Elle l’a interprété au lancement. Je la trouve aussi bonne sur disque qu’en spectacle. Il faut dire que j’aime beaucoup le style d’écriture de l’auteure-compositeure Andréanne A Malette, qui est derrière cette chanson. Bref, un premier coup de cœur sur l’album.

Mercredi soir, Joannie a aussi interprété Vaudou. J’aimais ce que j’ai entendu et je prédisais un possible extrait radio. Par contre, je ne sais pas pourquoi, mais la version de l’album n’a pas le même effet. La chanson est excellente ; le texte, la musique et les arrangements, rien à redire. Mais c’est dans l’interprétation que quelque chose ne semble pas assuré. Toutefois, cette chanson demeure un ver d’oreille. Je l’ai eu dans la tête toute la journée le lendemain.

Pour terminer sa courte prestation, Joannie a fait la chanson qui a inspiré le titre de l’album, Dans un pot Mason. Cette chanson vient me chercher complètement. J’avais le motton en l’entendant au lancement, j’ai le même ‘feeling’ en écoutant la version album.

IMAG2045

Joannie Benoit & François Lachance

Mon coup de cœur pour les arrangements musicaux, parce qu’en plus il y a du violoncelle, c’est la chanson Un peu de sable, un peu de sel (écrite par Ève Déziel et Michel Rivard). Ça fait quelques fois que je l’écoute et à chaque fois, j’ai des frissons.

Au final, je trouve que Joannie Benoit offre un premier opus d’une très bonne qualité. Je suis toujours impressionnée quand un artiste autoproduit son premier album. Elle a de quoi être fière. D’autant plus qu’une belle brochette d’auteurs et compositeurs ont contribués au contenu de ce disque.

photo_00009

Avec ma copie de l’album

C’est à mon avis, un album parfait pour accompagner cette fin d’été et le début de l’automne, période de l’année idéale pour remplir nos pots Mason.

Mes coups de cœur : Oregon ; Dans une autre vie ; Un peu de sable, un peu de sel ; Tout reste à faire ; Dimanche ; et Dans un pot Mason.

Pour plus d’informations sur ces prochains spectacles :
Facebook
Twitter
Instagram
Site Web 

La bête rétro-trash-bonbon qui rock

Pochette de l'album

Pochette de l’album

Le premier album du groupe Cherry Chérie est complètement rock’n’roll. Et cette sonorité manquait cruellement dans notre paysage musical québécois depuis plusieurs années. Le groupe nous plonge dans une ambiance sonore  ‘vintage’ avec ses arrangements rock. Juste en écoutant le premier extrait radio, J’entends la bête, on s’imaginait que l’opus complet allait être de la bombe ! Et on n’est pas déçu. En-tout-cas, moi je ne le suis pas !

« Même si mon bolide prend l’eau ; J’mets pas ma tête dans un étau » – extrait des paroles de la chanson Je fais ce qu’il me plaît

La chanson Je fais ce qu’il me plait est l’un de mes coups de cœur assuré de l’album avec son rythme se référant au twist des années ’60. Il m’est impossible de ne pas danser en l’écoutant.

Et puis, il y a Dépose tes fusils, dans laquelle on retrouve une petite touche de rockabilly moderne. Dans la chanson Laura, plus tranquille, les arrangements avec le piano et le violon sont tout simplement hallucinants. La présence du saxophone sur Aussitôt dit Aussitôt fait amène le petit côté ‘big band’ (Ça me rappelle les big band de mon école secondaire… Ça me rend nostalgique cette chanson.) J’ai un autre gros coup de cœur pour cette chanson et je la verrais bien comme un prochain extrait radio.

« Tu t’cambrioles ouais bébé ; Quand tu sais que mon ombre est mon seul ami ; Tu tournes le dos à tes expériences ; Ta tête qui tourne dans tous les sens » – extrait des paroles de la chanson Aussitôt dit Aussitôt fait.

Le groupe décrit sa musique comme du retro-trash bonbon rock’n’roll. Je confirme qu’on retrouve tout ça sur cet album. C’est l’album par excellence pour s’offrir un été rock’n’roll que ce soit sur la terrasse, sur la plage ou en roadtrip !

Changer d’air avec Maxime McGraw

C’était la première fois que je mettais les pieds au Cabaret Lion d’Or hier soir. Très belle salle. Ambiance chaleureuse. Je trouve que c’est une bien bel endroit pour faire un lancement d’album. Et c’est pour ça que j’y étais. Maxime McGraw lançait son deuxième album solo, Changer d’air. Un album pop qui est clairement adapté pour les ondes radios, réalisé par Ian Kelly.

J’aimais beaucoup de premier extrait, la chanson titre de l’album. Un hit signé Virginie Bilodeau & Marc Déry! C’est d’ailleurs avec cette chanson qu’il a commencé sa prestation, après avoir été présenté par son comparse acadien, Wilfred LeBouthillier. Il a ensuite fait la chanson Parfait (écrite par Samuel Gélinas-Roy & David Brunet). Cette chanson est accrocheuse et certainement un autre hit radio en devenir. Et il a par la suite fait ses chansons Naufrage et Plus la route est longue.

album changer d'air mcgrawL’album

Au moment d’écrire ses lignes. J’écoute l’album au complet pour la première fois. J’ai des coups de coeur assuré, autres que Changer d’air et Parfait. J’aime beaucoup On n’y peut rien, J’y pense, D’un bord à l’autre, Naufrage et Plus la route est longue. Le duo avec Marie-Élaine Thibert est aussi très bon (Jamais loin).

Pour cet album, l’interprète qui co-signe la chanson Juste pour une bière avec Bruno Labrie, a pu compter sur la collaboration de plusieurs auteurs et compositeurs remarquables dont Marc Dupré, Etienne Drapeau, François Lachance, Viviane Audet, Robin Joël Cool, Éric Maheu et Jean-François Breau. Il a même deux chansons composées par son guitariste Jean-Philppe Audet (Seul Ici Bas & Parce que je t’aime).

Au lancement…

Plusieurs artistes étaient présents pour encourager le chanteur, dont Simon Morin, Carole-Anne Gagnon-Lafond, Vincent Lemay-Thivierge, Annie Blanchard, Bruno Labrie, Ian Lee, les soeurs Sabrina et Stéphanie Barabé, Frédérique Cyr-Deschênes, William Cloutier, Elise Larouche (du duo Eli & Papillon), Martin Rego et Mathieu Provençal.

Vidéo du lancement sur Webpresse : http://www.webpresse.ca/media/550a2f96db05d/maxime-mcgraw-changer-dair