Mes découvertes de Mars

Il a été long. J’ai passé la moitié du mois malade. Je suis donc très heureuse que le mois de mars soit chose du passé. Par contre, comme j’ai été malade et que j’ai dû prendre congé quelques jours de suite, j’en ai profité pour faire quelques découvertes.

True Detective

J’avais acheté le coffret de la première saison il y a un certain temps. Je ne l’avais pas encore écouté, malgré les bons commentaires que j’avais lu sur cette série télévisée sortie en 2014. C’est maintenant chose faite. Je suis encore bouleversée par l’histoire ; la trame. J’aime beaucoup voir Matthew McConaughey dans ce type de rôle, plus dramatique, plus sombre. Et que dire de la performance de Woody Harrelson qui est sérieusement épatante. L’histoire est prenante : elle nous amène dans une enquête sur un présumé meurtrier en série. Alors qu’il pense l’avoir trouvé, les deux détectives (McConaughey et Harrelson) passent à autre chose. Jusqu’à ce qu’ils se fassent interroger pour un crime semblable, et ce des années plus tard. Ils décident, bien malgré eux, de se remettre à la recherche du tueur. La série est captivante du début à la fin. J’avoue avoir mis les sous-titres pour être sûre de bien comprendre tout ce qui se disait. Je comprends l’anglais, mais parfois, avec certains accents, j’ai de la misère.  Le scénario, la réalisation, les images, la musique, tout est beau. Je n’hésiterai pas à réécouter cette série. Cette première saison met aussi en vedette l’excellente Michelle Monaghan, ainsi que Michael Potts, Tory Kittles et Kevin Dunn.

Je n’ai pas vu la deuxième saison, sortie en 2015, et dans laquelle on retrouve Colin Farrell, Vince Vaughn, Rachel McAdams, Kelly Reilly et Taylor Kitsch. Selon ce que j’ai lu, l’accueil a été moins enthousiaste. Mais je me fis rarement aux critiques. Je préfère me faire une idée par moi-même. Des fois, mon appréciation va complètement à l’opposé. Et une troisième saison est toujours dans les projets de la chaîne HBO. À suivre…

2Cellos et l’album Score

Je me rappelerai toujours de la journée que je les ai découvert. Le duo de violoncellistes accompagnait nul autre que le grand Elton John, qui offrait un spectacle sur les Plaines d’Abraham dans le cadre du Festival d’été de Québec (FEQ). C’était en 2011. Il y a six ans déjà.

Enfin… Depuis, je suis une fan de ce duo de violoncellistes. Ils sont beaux, ils sont charismastiques, ils sont épatants et ils sont talentueux ! Les nombreuses vidéos que 2Cellos partage sont autant des interprétations d’oeuvres classiques (Beethoven, Rossini, Bach, Vivaldi) que populaires (AC/DC, Michael Jackson, U2 ou Coldplay).

Leur nouvel opus présente des oeuvres tirées de films et de séries télévisées. Le duo est accompagné par le London Symphony Orchestra. En écoutant cet album, je me suis dit que le duo y faisait ce que j’aurais aimé faire quand je jouais moi-même du violoncelle. Jouer les mélodies principales des grandes oeuvres cinématographiques. Par exemple, le thème de Schindler’s List, qui est souvent interprété par un(e) violoniste. Ici, interprétée par le violoncelle, ça me donne encore plus de frissons. Ça me rappelle de très beaux souvenirs.

On peut aussi y entendre un medley de la série de l’heure Game of Thrones, la célèbre chanson My heart will go on du film Titanic, la pièce thème de Rain Man, ainsi que des pièces de Cinema Paradiso, The Godfather, Cbariots of Fire et plusieurs autres.

Voici le vidéoclip pour leur version de Now We Are Free tiré du film Gladiator. 

Dans mon jukebox

Pendant que l’hiver tirait à sa fin (il s’est terminé spectaculairement — toute une tempête nous a frappé), j’ai aussi acheté quelques chansons d’artistes d’ici que j’aime beaucoup et qui ont sorti (depuis) ou qui sortiront un album en 2017.

  • La dernière chicane du groupe La Chicane qui renaît pour l’été afin d’offrir une tournée célébrant les 20 ans du groupe. Comme je me plais à dire, ils le font “Juste pour voir le monde” au quatre coins de la province.
  • J’y vais de Valérie Lahaie. Je n’ai pas trop écouté son premier opus, mais j’ai tout de suite accroché sur premier extrait de son prochain album.
  • Au matin du lendemain de Vincent Vallières.
  • Reste de Simon Morin. Une chanson accrocheuse parfaite pour accompagner ce début de printemps.
  • Ma Voix interprétée par les quatres coachs de La Voix (Isabelle Boulay, Pierre Lapointe, Éric Lapointe et Marc Dupré). Cette chanson écrite par Catherine Major est captivante et superbe.

Je n’avais pas fait de bilan pour février, alors voici quelques chansons qui m’ont séduites et que je vous recommande :

  • Fou de l’auteure-compositeure-interprète Andréanne A Malette. J’aime toujours autant sa plume.
  • Quand tu danses de Valérie Daure. Une chanson qui défoule !
  • Loving Game de Peter Peter
  • Nouveau Sidobre de Barbagallo. Une belle découverte !
  • Aimons-nous du grand Yvon Deschamps reprise par La Bronze, Karim Ouellet et Ariane Moffatt. Magnifique !
  • Ne me quitte pas de Jacques Brel reprise par Wyclef Jean. C’est un incontournable de 2017 à mon avis. Je me tanne pas de l’écouter.

A bientôt !

Mes découvertes de janvier

Janvier est terminé. Voici mes coups de coeur littéraire, télévisuel et musical de ce premier mois.

Chanson douce de Leïla Slimani (Gallimard) 

C’est au Salon du Livre de Montréal qu eje me suis procurée ce roman gagnant du Prix Goncourt 2016. J’avais commencé la lecture à la fin novembre. Le début était assez dur. J’ai eu besoin de prendre une pause. J’ai finalement replongé dans l’histoire pendant les Fêtes. J’étais incapable de m’arrêter. Une écriture directe et accrocheuse.

Microphone (diffusé sur Télé-Québec / Produit par Zone3)

Cette émission a seulement 4 épisodes, mais j’en aurais pris beaucoup plus. Louis-Jean Cormier et ses musiciens (Alex McMahon, Mathieu Désy et Marc-André Larocque) reçoivent leurs collègues et leurs proposent des réarrangements de certaines de leurs chansons. Ainsi, on découvre des chansons avec une nouvelle couleur, une autre vision. Le tout est ensuite présenté, dans une ambiance très chaleureuse, devant public. J’ai eu un coup de coeur instantané dès la première émission avec Fanny Bloom, Patrice Michaud et Daniel Lavoie. Et j’ai beaucoup ri dans l’épisode avec Vincent Vallières, dans lequel ce dernier donne la frousse à l’hôte (Louis-Jean Cormier) en commentant les arrangements proposés pour la chanson L’amour c’est pas pour les peureux. Autre segment très intéressant : le partage des coups de coeur récents des invités. Les autres artistes à avoir participer à ce projet : Marie-Pierre Arthur, Fred Fortin, Marjo, Yann Perreau, Alex Nevksy, Diane Tell, Dumas, Laurence Jalbert et Karim Ouellet. Les quatre épisodes sont disponibles en webdiffusion.

Popdejam Artistes variés

Cet album est une compilation des meilleurs moments de l’émission Pop de Jam qui était diffusée sur les ondes de MusiquePlus. La maison de disque Simone Records est derrière ce projet. On y retrouve de superbes reprises de chansons de France D’Amour (Animal par Stéphanie Lapointe), de Mitsou (Les Chinois par Claude Bégin), de Jean-Pierre Ferland (Le chat du café des artistes par Philippe Brach), de Laurence Jalbert (Corridor par Antoine Corriveau), de Martine St-Clair (Ce soir l’amour est dans tes yeux par Geoffroy), de Joe Bocan (Repartir à zéro par Peter Henry Phillips), de Luc de Larochelière (Si fragile par Karim Ouellet) et de Pierre Flynn (Sur la route par Philippe B). C’est une compilation originale et qui revisite merveilleusement bien ces chansons. On peut revoir les premiers épisodes ici!

Les chansons de janvier

  • L’itinérant  de Samian – Il a décidé de lancer une nouvelle chanson à tous les mois et de les offrir gratuitement. C’est à son père qu’il a dédié ce premier extrait de son prochain album Le Messager. Une chanson magnifique qui décrit la réalité de l’itinérance.
  • I give you power de Arcade Fire ft Mavis Staples – Le groupe montréalais a décidé de lancé cette nouvelle chanson la journée même où le nouveau Président des États-Unis entrait en fonction officiellement. Un message clair destiné à l’homme qui a chamboulé le monde en se faisant élire à l’automne dernier.
  • Bad Luck de Vincent Vallières – C’est le premier extrait de son prochain album qui sortira en mars prochain.
  • Dangerous de The XX – C’est un extrait tiré de leur troisième album I see you sorti le 13 janvier dernier.
  • À l’envers de Sophie Pelletier – J’avais beaucoup aimé son premier album. Et voilà qu’elle annonce la sortie d’un nouvel opus pour avril. Et cette chanson en est le premier extrait. J’aime beaucoup !

Au revoir Leonard Cohen

La nouvelle a été une onde de choc. Le grand poète montréalais, Leonard Cohen, est décédé hier (le 10 novembre) à l’âge de 82 ans. Il y a moins d’un mois, il lançait son nouvel album You want it darker. Il se rajoute à la longue liste des grands de la musique disparus depuis le début de l’année 2016. Un autre artiste que je regrette de ne pas avoir eu la chance de voir en spectacle au moins une fois dans ma vie. Il était un grand ambassadeur de la musique d’ici à traver le monde entier.

Depuis hier soir, mon fil d’actualité défile des chansons de cet auteur-compositeur-interprète d’exception. Les HallelujahSo Long Marianne, Waiting for the miracle, The partisan, I’m your man, Everybody Knows et plusieurs autres.

À la suite de cette triste nouvelle, plusieurs médias ont décidés de proposer une liste de chansons à écouter (ou réécouter). Entre autres, sur ICI Musique, Ariane Cipriani propose une liste de 10 chansons incontournables de Cohen. Il y a aussi Alexandre Turcotte qui en a concocté une pour son site Ton Barbier.

Pour ma part, sa chanson Hallelujah demeure mon incontournable. La voici, interprétée par cet immortel de la musique. Reposez en paix monsieur Cohen, votre musique bercera pour toujours nos vies !

 

Des histoires vraies

 

François Lachance a lancé son deuxième album lundi dernier (le 3 octobre) dans une salle comble au National. Le public présent a découvert quelques titres qui composent ce nouvel opus produit grâce à une campagne de socio-financement lancée sur la plateforme Kickstarter par l’auteur-compositeur-interprète en mai dernier. L’objectif de départ a été atteint et l’album a pu sortir.

Il y a quelques années, dans le temps de son passage à la célèbre Star Académie, le comparatif avec un de ses prédecesseurs était là, pour ses textes et pour son style. Quatre ans plus tard, on ne peut que constater que François Lachance a trouvé son style, sa voix.

20161003_181330

Histoires vraies est un album qui dévoile l’étendue de son registre vocal notamment avec la chanson Crazy (Cette vie) qu’il a interprété au lancement. Une chanson dynamique et accrocheuse qui fait partie de mes coups de coeur. J’ai aimé la version sur scène et j’aime la version sur disque.

La chanson Tu tournes dans ma tête  qui a été le premier extrait dévoilé au courant de l’été est une chanson qui reste dans la tête. Un bon ver d’oreille qui se retrouve aussi dans mes coups de coeur de l’album.

On retrouve une petite touche ‘blues’ dans les arrangements et dans la mélodie  des chansons L’être inaccessible et Au coin de la rue. Deux magnifiques chansons mélancoliques qui vont sûrement jouer en boucle dans mes oreilles dans les prochaines semaines.

Lors du lancement, il a expliqué avoir écrit La lettre à la suite d’un suicide de quelqu’un de proche. Un sujet difficile à aborder mais qui est approché d’une belle façon dans cettte chanson.

Alma : François Lachance a été choisi pour créer et interpréter la chanson thème des festivités du 150e anniversaire d’Alma, sa ville natale. C’est une belle chanson hommage à cette ville.

Histoires vraies est un album pop qui promet de faire son chemin dans les radios avec plusieurs titres prometteurs. Et il risque de faire son chemin sur les scènes du Québec aussi, car pour avoir vu le résultat sur scène lors du lancement, je sens que ça va donner un bon show sur scène aussi.

album2_francoislachance

Le lancement
Au lancement, c’est Bryan Audet qui a présenté le chanteur sur scène. Une belle présentation qui témoignait de la grande amitié qu’a développé les deux lors de leur passage à Star Académie.

Outre Bryan Audet, quelques autres ex-académiciens étaient venus encourager leur comparse, dont Mike Lee, Andréanne A Malette, Jean-Marc Couture, Sophie Pelletier, Simon Morin, Rich Ly et Maxime Proulx.

Vous pouvez voir un aperçu du lancement sur sa chaîne YouTube.

Facebook : @FrançoisLachanceOfficiel
Twitter : @lechence
Instagram : @lechence

Début d’automne country

J’ai réellement découvert la musique country il y a plus de quinze ans lorsque je zappais entre les postes TV. J’avais aboutis sur la chaîne Country Music Television (CMT) et j’avais regardé un vidéoclip, puis deux, etc. J’ai eu un coup de cœur pour ce style musical qui n’avait pas coutume de jouer dans notre maison. J’avais pogné quelque chose, comme on dit. Depuis, j’aime ça écouter la musique country de temps en temps.

Cette envie d’en écouter refait surface en septembre, avec l’automne, les pommes et le Festival Western de St-Tite. Et ça tombe bien cette année parce que c’était la sortie des albums de deux artistes que j’aime beaucoup : Cindy Bédard et Sara Dufour.

Cœur sédentaire – Cindy Bédard (Audiogram, 2016)

photo-cindy-bedardElle a lancé Kapibouska, le premier extrait en mai dernier. Une chanson accrocheuse, dynamique qui a rapidement trouvé sa place dans mes chansons préférées de l’été. J’avais hâte d’entendre le reste de l’album. Puis, je me suis procuré Amour polaroid lors de la sortie de l’album. Encore une fois, j’ai accroché. Je me suis décidée aujourd’hui à acheter l’album complet.

Coup de cœur instantané pour Corde à linge. Les chansons qui m’ont interpellées à la première écoute : la chanson titre Cœur sédentaire, Trop tard (co-écrite avec Eloi Painchaud), Poêle à bois et J’m’en va r’viendre (co-écrite avec Stephen Faulkner). Des chansons qui sont magnifiques et qui risquent de jouer très souvent dans mes oreilles. Cet album se retrouve dans les meilleurs albums que je me suis procuré jusqu’à date en 2016 !

Il y a deux ans, elle avait lancé son premier album Fille du vent. Elle est, par ailleurs, nommée dans deux catégories au Gala country : Interprète féminine de l’année et Spectacle de l’année. À mon avis, Cindy Bédard est une artiste qui fait du bien à écouter et qui donne envie d’écouter plus de country !

Dépanneur Pierrette – Sara Dufour (L-A be – Let artists be, 2016)

saradufour-depanneurpierretteElle a été découverte du grand public en participant à La Voix et j’avoue que j’aurais voulu la voir aller plus loin dans cette aventure. J’avais acheté son EP Le Breaker l’an dernier. Et là, je viens d’acheter son premier album intitulé Dépanneur Pierrette.

Sara Dufour fait partie de la nouvelle ère de la musique folk-country. Sa biographie sur son site web indique que son album nous entraîne «dans ses aventures parsemées d’humour et de spontanéité». Après une écoute, c’est tout vrai ! J’avais déjà entendu Dans l’sens contraire qui est aussi sur son EP. Une chanson dynamique. Puis, j’ai découvert Johnny qui reflète bien l’énergie de la chanteuse. On retrouve particulièrement son côté humoristique dans Teepee, Gun à patate et Chez nous c’est Ski-Doo. La chanson La toune en Do est tout simplement magnifique. Un gros coup de cœur ! Je trouve que l’harmonica est un bel atout dans les arrangements. J’adore le banjo dans Phil qui nous met rapidement dans l’ambiance de l’histoire racontée.

 

Cette artiste est une superbe découverte qui vaut le détour ! Son album est aussi dans mon top de l’année 2016 (jusqu’à présent).  Mon automne sera country !

ADISQ 2016: Les nominations sont dévoilées

Le Gala de l’ADISQ aura lieu le 30 octobre prochain à la salle Wilfrid-Pelletier (à la Place des Arts) et c’est Louis-José Houde qui en assurera l’animation pour une 11e édition. C’est hier, le 14 septembre, que le dévoilement des nominations a eu lieu. Je viens d’y jeter un coup d’oeil.

Plus tôt aujourd’hui, j’avais lu le billet de la chroniqueuse musicale de La Presse, Émilie Côté. Elle mentionnait que trois des chansons nommées dans la catégorie Chanson de l’année avaient été nommées l’an dernier. Elle a obtenu des explications de l’ADISQ; tant qu’une chanson demeure au sommet des palmarès et qu’elle n’a pas gagné le prix, elle peut être nommée… Ainsi, Rien à faire de Marie-Pierre Arthur, Oublie-moi (Carry On) de Coeur de Pirate et Si tu reviens de Louis-Jean Cormier sont pour une deuxième année consécutive nommées. L’explication est louable. Mais, j’ai l’impression que ça illustre bien une réalité des artistes francophones qui ont de la difficulté à retrouver leur chanson dans les ondes radios. Ce sont trois artistes que j’aime beaucoup, leurs albums font partis de mes coups de coeur, mais n’y a-t-il pas d’autres artistes qui auraient pu y être ? D’ailleurs, dans son billet, la chroniqueuse rappelle les nommés de 2015. Ariane Moffatt (Miami) et Jean Leloup (Voyageur) sont nommés cette année encore, mais avec de nouvelles chansons. La moitié des artistes dans cette catégorie y était l’an dernier. Je suis toutefois heureuse de voir Philippe Brach (Chrystel) et Pierre Flynn (Le dernier homme) nommés dans cette catégorie. Le duo 2Frères (Nous autres), Marc Dupré (Ton départ) et Yann Perreau (J’aime les oiseaux) complètent la liste. C’est le public qui votera pour la chanson de l’année le soir de la cérémonie télévisée.

ÉVÉNEMENTS HORS MONTRÉAL
En regardant les nominations dans la catégorie Événement de l’année, je constate qu’il semble être difficile d’être un événement d’envergure hors Montréal et se retrouver dans cette liste. Et si je me fis aux archives, que j’ai remontée jusqu’à 2011, c’est une tendance d’avoir un seul événement qui ne se déroule pas majoritairement dans la métropole dans les nommés. Cette année, le Festival de musique émergente de l’Abitibi-Témiscamingue se retrouve nommé au côté du Coup de coeur Francophone, les FrancoFolies de Montréal, le Festival International de Jazz de Montréal et Montréal en Lumières.

DÉCOUVERTES MUSICALES
L’une de mes catégories favorites de ce gala, c’est la Révélation de l’année. Cette année, je suis impressionnée d’y voir Charles-Richard Hamelin, un excellent pianiste classique. Il y a aussi la fabuleuse Safia Nolin qui, selon moi, remportera ce trophée. Les autres nommés : 2Frères, Rémi Chassé et Erik West-Millette. Je ne connais pas ce dernier, mais je vais m’empresser à le découvrir, d’autant plus que j’ai vu son nom apparaître à plusieurs reprises dans les  nominations.

L’autre gagnant que j’ai hâte de découvrir, c’est celui de l’Album de l’année – Choix de la critique. Cette année, ce sont 5 excellents artistes qui se trouvent nommés dans cette catégorie. On y retrouve Philippe Brach (Portraits de famine), Fred Fortin (Ultramarr), Koriass (Love Suprême), Safia Nolin (Limoilou) et Erik West-Millette (West Trainz).

LELOUP vs LELOUP
Jean Leloup se retrouve en compétition contre lui-même dans quelques catégories pour ses spectacles Jean Leloup et son orchestre en concert à Paradis City et Le fantôme de Paradis City. D’abord dans la catégorie Spectacle de l’année – Auteur-compositeur-Interprète où il se retrouve avec Louis-Jean Cormier (Les grandes artères), Pierre Flynn (Sur la terre) et Marie-Mai (Marie-Mai en résidence). Et puis, dans Concepteur d’éclairage de l’année, Jean-François Couture, qui a conçu les éclairages pour les deux versions du spectacle de Leloup, se retrouve nommé contre lui-même, ainsi que Félix Desrochers (Patrick Watson), Maxine Drury (Coeur de Pirate) et Mathieu Roy (Koriass). Finalement, dans Metteur en scène de l’année, Jean Leloup est nommé pour ses deux spectacles en compagnie de Nico Archambault (Roses – Coeur de Pirate), Yann Perreau (Piaf a 100 ans. Vive la môme ! – Artistes variés) et Benoit Poupart et Félix Desrochers (Love songs for robots – Patrick Watson).

NOMINATIONS
Voici quelques-unes des autres catégories. Vous pouvez voir la liste complète des nominations sur le site de Palmarès ADISQ. 

Auteur-compositeur de l’année
Bernard Adamus
Philippe Brach
Fred Fortin (prédiction)
Koriass
Sarah Toussaint-Léveillée (mon choix)

Album de l’année – Folk
Sept jours en mai – Artistes variés
Ma route – Laurence Jalbert
4488 de l’amour – Les soeurs Boulay (mon choix)
Limoilou – Safia Nolin (prédiction)
Les nouveaux horizons – Richard Séguin

Album de l’année – Pop
Nous autres – 2Frères
Les femmes comme des montagnes – Philémon Cimon
XO – Laurence Nerbonne
Trente – Karim Ouellet (mon choix + prédiction)
Le fantastique des astres – Yann Perreau

Album de l’année – Rock
Bodh’Aktan – Bodh’Aktan
Debout dans l’ombre – Rémi Chassé (mon choix)
Ultramarr – Fred Fortin (prédiction)
Octobre – Les Cowboys Fringants
Joie d’être gai – Les Trois Accords

Album de l’année – Country
Du côté bleu du ciel – Véronique Labbé
Au fil des avenues – Les Bouches Bées (mon choix)
Réflexion – Les Jumelles Barabé
Épouvantails – Les Revenants
Nous – Renée Martel & Patrick Norman (prédiction)

Album de l’année – Hip Hop
Brown – Brown
Message texte à Nelligan – D Track
Love Suprême – Koriass (mon choix + prédiction)
Océan – Manu Militari
Argent Légal – Rednext Level

Album de l’année – Adulte contemporain
Volcano – Jason Bajada
Céleste – Céleste Lévis
La maison du monde – Catherine Major
Tokyo – Ingrid St-Pierre (prédiction)
L’amour, la guerre – Renée Wilkin (mon choix)

Album de l’année – Alternatif
Sorel Soviet So What – Bernard Adamus
Île Jésus – Bernhari (mon choix)
Portraits de famine – Philippe Brach (prédiction)
Coma – Les Goules
Touche-moi pas là – Les Hôtesses d’Hilaire

Réalisateur de disque de l’année
Amylie Boisclair pour Les éclats d’Amylie
Emmanuel Dubois & Philippe Brault pour Love Suprême de Koriass (mon choix)
W. Spicer, N. Basque & M. Woodley pour Waltzed in from the rumbling de Plants and Animals
Eric Villeneuve pour Sorel Soviet So What de Bernard Adamus
Erik West-Millette pour West Trainz d’Erik West-Millette (prédiction)

Arrangeur de l’année
Bernard Adamus & Eric Villeneuve pour Sorel Soviet So What
Jacques Kuba Séguin pour Litania Projekt avec le Quatuor Bozzini
Misc pour Misc
W. Spicer, N. Basque & M. Woodley pour Waltzed in from the rumbling
Erik West-Millette, Olaf Gundel & Martine H Crispo pour West Trainz

Pochette d’album de l’année
Mathieu Jacques pour Comme si nous étions déjà libres de Organ Wood
Rachel Lecompte & Gabriel Lefebvre pour Limoiloui de Safia Nolin
Samuel Murdock pour Coma de Les Goules
Stéphane Poirier pour Love Suprême de Koriass
Pier-Philippe Rioux pour Portraits de famine de Philippe Brach

VOTE DU PUBLIC
Il est présentement possible de voter pour le Groupe ou duo de l’année (2Frères, Galaxie, Les Cowboys Fringants, Les soeurs Boulay ou Les Trois Accords), l’Interprète féminine de l’année (Marie-Pierre Arthur, Laurence Jalbert, Marie-Mai, Safia Nolin ou Ingrid St-Pierre) et l’Interprète masculin de l’année (Louis-Jean Cormier, Marc Dupré, Pierre Lapointe, Jean Leloup ou Fred Pellerin).

L’ADISQ 2016, c’est 274 nominations qui comprennent 116 artistes et 89 artisans et professionnels de l’industrie de la musique et de l’humour. Encore une fois cette année, les prix seront remis durant trois cérémonies disctinctes. Outre le grand événement du dimanche soir, le Gala de l’Industrie, animé par Claudine Prévost, aura lieu le 27 octobre à 17h, puis à 20h, en direct du Metropolis, Sébastien Diaz animera le Premier Gala de l’ADISQ. Rendez-vous à la fin octobre pour le dévoilement des gagnants !

 

 

Britney est de retour !

Un album pop-électro qui démontre que Britney Spears est capable d’amener la musique pop à un autre niveau ; à évoluer avec le temps. Un plus sur ce neuvième opus de la star de la pop : une chanson en français (Coupure Électrique) ! Après une première écoute, c’est à partir de la mi-album que je commence à y trouver des chansons qui m’accrochent davantage. (Je suis difficile depuis Blackout, qui demeure mon album préféré, suivi de Femme Fatale).

Mes cinq chansons préférées : Liar, Slumber Party, Hard To Forger Ya, What You Need et Coupure Électrique. Comme l’a titré le magazine Rolling Stone, Britney effectue un nouveau  retour musical avec succès.

La chanson en français (Coupure Électrique) n’est peut-être pas la plus recherchée du côté des paroles, mais j’aime le résultat des arrangements et l’ambiance amenée. Et oui, bravo à l’interprète qui ose s’aventurer dans une langue qu’elle ne maîtrise pas à 100%.

britney glory album cover

Invitation : À l’écoute de l’extrait, je n’aimais pas. Après une écoute complète, je n’étais toujours pas convaincue. Après 2 écoutes, je pense que je commence à apprécier, mais ça ne sera pas celle qui jouera en boucle dans mes oreilles.

Make Me (ft. G-Eazy) : La chanson qui a mérité un vidéoclip que je déteste pour de nombreuses raisons (et apparemment, pas les mêmes que ces nombreux fans…) J’aime bien même si elle sonne comme nombreuses autres chansons pop.

J’ai accordé 3 étoiles (sur 5) aux deux chansons ci-haut nommées, tout comme pour Private Show, Just Luv Me, Clumsy, Do You Want To Come Over ?, Just Like Me et Love Me Down.

Man On The Moon : Il y a un petit côté très estival dans le “beat” de cette chanson que j’apprécie. C’est ma chanson soleil de l’album qui me met le sourire. J’ai mis 4 sur 5, tout comme pour Better et Change Your Mind (No Seas Cortes).

Glory – Britney Spears        3,7/5

Carpool Karaoké

Britney Spears était l’invitée du plus récent Carpool Karaoke, segment du Late Late Show avec James Corden.  Ce n’était vraiment pas la meilleure invitée de ce tour de voiture musical. L’animateur prend beaucoup de place. C’est normal car il est l’animateur et il est évident que c’est pour vivre un trip qu’il a créé ce segment. Par contre, les invités sont habituellement plus expressif en chantant. Là, Britney répète des “What !?” dans toutes les chansons, ne semble pas être participative. Elle se retient trop, donnant l’impression de vouloir garder une image trop sérieuse pour ce karaoké ambulant. Dommage.

 

 

 

 

 

 

Chansons en boucle dans mes oreilles

Le 31 décembre 2015, j’ai présenté sur ma page Dans Mon Jukebox les 25 chansons qui ont le plus jouées dans mes oreilles dans les 12 derniers mois. À pareille date en 2014, j’avais présenté le top 20. En fait, il s’agit des chansons qui ont le plus d’écoutes au compteur selon les données plus ou moins scientifiques de ma bibliothèque Itunes. Alors, quelques jours plus tard, je partage ici mon top25 de 2015. Ariane Moffatt, GLEE, Meghan Trainor, Sophie Pelletier et MINOU sont parmi les artistes qui ont marqué mon année musicale.

La chanson que j’ai le plus écouté en 2015, c’est Hélicoptères du duo français MINOU. Leur mini-album Besoin d’un renouveau brutal est dans mon top de l’année. Il s’agit aussi de ma plus belle découverte musicale de l’an dernier.

  1. Hélicoptères de MINOU (EP Besoin d’un renouveau brutal)
  2. Les tireurs fous d’Ariane Moffatt (22h22)
  3. Ils marchent de Gaële (avec la collaboration de plusieurs chanteurs)
  4. Le désert, la tempête de Sophie Pelletier (Le désert, la tempête)
  5. Drapeau Blanc de Coeur de Pirate (Roses)
  6. Avalanches de Félix Dyotte (Félix Dyotte)
  7. So Far Away de Carole King interprétée par Dianna Agron et Jenna Ushkowitz (Little Jagged Tapestry)
  8. Pense à moi de MINOU (Besoin d’un renouveau brutal – EP)
  9. Bétail de Sarah Bourdon (Mouvement)
  10. I will wait de 2Cellos (Celloverse)
  11. J’entends la bête de Cherry Chérie (J’entends la bête)
  12. Lollipop de Marième
  13. Title de Meghan Trainor (Title)
  14. So so de Les Cowboys Fringants (Octobre)
  15. Lui de Renée Wilkin (L’amour, la guerre)
  16. Tame as the Wild Ones de Whitehorse (Leave no bridge unburned)
  17. Take on me de A-Ha interprtée par Lea Michele, Amber Riley, Naya Rivera, Chord Overstreet et plusieurs autres (Homecoming)
  18. Hand in my pocket/I feel the Earth move de Alanis Morissette/Carole King inteprétées par Heather Morris et Naya Rivera (Little Jagged Tapestry)
  19. You learn/You’ve got a friend de Alanis Morissette/Carole King interprétées par Lea Michele, Chris Colfer, Heather Morris, Jenna Ushkowitz, Mark Salling, Dianna Agron et Naya Rivera (Little Jagged Tapestry)

Le 16 janvier 2015, l’épisode de GLEE rendait un hommage à deux grandes auteures-compositeures-interprètes. Des chansons tirées des albums Tapestry de Carole King (sorti en 1971) et de Jagged Little Pill d’Alanis Morissette (sorti en 1995) étaient interprétées par les membres du Glee Club. Un très beau résultat qui m’a réconcilié avec la série musicale de Ryan Murphy.

20. Stenkors de MINOU (Besoin d’un renouveau brutal – EP)
21. Fil décousu de Sophie Pelletier (Le désert, la tempête)
22. Nostalgie des jours qui tombent d’Ariane Moffatt (22h22)
23. Tightrope de Janelle Monae ft Big Boi interprétée par Samantha Marie Ware (Homecoming)
24. Invincible de Kelly Clarson (Piece By Piece)
25. Dear Future Husband de Meghan Trainor (Title)

Je présenterai bientôt mon bilan de l’année 2015 avec entre autres, mes albums préférés et mes découvertes.

D’ici là, bonne année 2016 !

 

 

 

Voter pour Céline Dion

Il y a quelques mois, Céline Dion et son équipe annonçaient un concours pour les auteurs-compositeurs francophones qui aimeraient entendre une de leur chanson sur le prochain album en français de la chanteuse. Une occasion en or pour plusieurs auteurs-compositeurs. Plus de 4000 chansons ont été reçues ! De ce nombre, 25 ont été sélectionnées et se retrouvent dans l’étape finale de sélection, celle du vote public. Oh oui ! Depuis ce matin, et ce jusqu’au 27 novembre, les fans de la chanteuse peuvent voter pour la chanson qu’ils aimeraient le plus entendre sur le nouvel opus. Un belle variété de thèmes et de styles se retrouvent dans cette courte liste.

Je viens de terminer l’écoute des 25 démos. Je suis assez épatée par le talent qu’on retrouve dans la francophonie. Je trouve que cette idée de Céline et son équipe est fabuleuse. Elle permet, même si leur chanson ne gagne pas, une belle visibilité à ces auteurs-compositeurs. Je ne serais pas étonnée de voir certaines de ces chansons non-gagnantes, trouver preneur ailleurs par la suite.

J’ai fait mon top 7 des meilleures chansons. Les voici, sans ordre précis. Pour les curieux, c’est ici que vous pouvez entendre les 25 démos : http://votecelinedion.com/

  • Je te donnerai tout de Julien Assayah (j’ai trouvé la démo très accrocheuse et je pense que Céline pourrait se l’approprier sans trop de changements dans les arrangements)
  • Et pourtant de Marie-Claude Petit (Une chanson parfaite pour Céline ! Superbes paroles et mélodies. J’y verrai une chorale d’enfants pour les “Ouh, ouh, ouh” en arrière-plan)
  • Dis-moi quelque chose de Berny Bérubé (J’ai beaucoup apprécié la démo, simple. Très beau texte.)
  • Ta vie de Danielle Arsenault & Marc Sarrasin (Je l’écoutais et j’imaginais un duo. Chanson très entraînante et pop)
  • Le voilier blanc de Christian Thomas & Gisèle Filion (Magnifiques paroles et mélodie !)
  • Je reste là de Dominique Bouffard (Le ‘beat’ est intéressant et la chanson très accrocheuse. Moi, j’achète !)
  • Dans ta chaleur de Nini Marcelle (Superbe chanson !)

J’ai beaucoup aimé écouter toutes les démos. J’ai trouvé intéressant de voir le style de chacun, sa façon de présenter sa chanson. Certains sont allés dans la simplicité. D’autres, beaucoup d’arrangements, d’effets. Et je ne sais pas, mais en écoutant la démo de A la plus haute branche de Daniel Picard, j’entendais Marie-Élaine Thibert interpréter cette chanson plutôt que Céline. Ou encore, la chanson Je commence à m’y faire de Véronick Le Luyer, j’entendais Laurence Jalbert. Enfin…

C’est le 1er décembre qu’on connaîtra la chanson préférée des fans ! Je souhaite bonne chance à tous les auteurs-compositeurs sélectionnés et continuez à écrire de si belles chansons !

Un automne musical dans les pots Mason

IMAG2046

Joannie Benoit à son lancement

Mercredi dernier a eu lieu le lancement du premier album de l’Acadienne Joannie Benoit. Comme plusieurs d’entre vous, je l’ai découverte pendant la 5e édition de Star Académie. Ça fait déjà trois ans de cela ! Ça passe vite.

Je vous avouerai que j’ai commencé à vraiment aimer la voix de Joannie, sa couleur, lorsque je l’ai entendu sur la chanson On ira qui se retrouve sur l’album officiel des académiciens. Pendant son passage à l’Académie, je la trouvais bonne interprète, mais il manquait quelque chose pour vraiment m’accrocher.

Et comme c’est souvent le cas après des émissions du genre, je découvre vraiment l’artiste après coup. Lorsque l’artiste commence à présenter son propre matériel.

Il y a quelques mois, elle avait lancé son premier extrait radio Jusqu’au lever du soleil (écrite par Mathieu Lippé et Marc Papillon-Ferland). J’avais aimé ce que j’entendais. Et puis, il y a quelques temps, c’est un second extrait radio qui est sorti. Un duo avec François Lachance, lui aussi ex-académicien. Le titre : Dans une autre vie. Elle l’a interprété au lancement. Je la trouve aussi bonne sur disque qu’en spectacle. Il faut dire que j’aime beaucoup le style d’écriture de l’auteure-compositeure Andréanne A Malette, qui est derrière cette chanson. Bref, un premier coup de cœur sur l’album.

Mercredi soir, Joannie a aussi interprété Vaudou. J’aimais ce que j’ai entendu et je prédisais un possible extrait radio. Par contre, je ne sais pas pourquoi, mais la version de l’album n’a pas le même effet. La chanson est excellente ; le texte, la musique et les arrangements, rien à redire. Mais c’est dans l’interprétation que quelque chose ne semble pas assuré. Toutefois, cette chanson demeure un ver d’oreille. Je l’ai eu dans la tête toute la journée le lendemain.

Pour terminer sa courte prestation, Joannie a fait la chanson qui a inspiré le titre de l’album, Dans un pot Mason. Cette chanson vient me chercher complètement. J’avais le motton en l’entendant au lancement, j’ai le même ‘feeling’ en écoutant la version album.

IMAG2045

Joannie Benoit & François Lachance

Mon coup de cœur pour les arrangements musicaux, parce qu’en plus il y a du violoncelle, c’est la chanson Un peu de sable, un peu de sel (écrite par Ève Déziel et Michel Rivard). Ça fait quelques fois que je l’écoute et à chaque fois, j’ai des frissons.

Au final, je trouve que Joannie Benoit offre un premier opus d’une très bonne qualité. Je suis toujours impressionnée quand un artiste autoproduit son premier album. Elle a de quoi être fière. D’autant plus qu’une belle brochette d’auteurs et compositeurs ont contribués au contenu de ce disque.

photo_00009

Avec ma copie de l’album

C’est à mon avis, un album parfait pour accompagner cette fin d’été et le début de l’automne, période de l’année idéale pour remplir nos pots Mason.

Mes coups de cœur : Oregon ; Dans une autre vie ; Un peu de sable, un peu de sel ; Tout reste à faire ; Dimanche ; et Dans un pot Mason.

Pour plus d’informations sur ces prochains spectacles :
Facebook
Twitter
Instagram
Site Web